vendredi 29 juin 2007

Affiche de la journée des retrouvailles


Voici une première affiche de la journée des retrouvailles. Si vous avez des idées faites des propositions. On pourrait même faire un concours de la meilleure affiche. Cliquez dessus pour aggrandir. En augmentant les pixels l'image se gate . Voici le texte: Bou Saadiens où que vous soyez : En Amérique, en Eutope, En Asie, En Afrique, En Océanie, faites de la journée du.....la journée des retrouvailles. Faites vos propositions sur groups.google.com/group/museebousaada, ou sur bousaada-forumactif.com


17 commentaires:

Jamila a dit…

Très belle affiche apparemment mais en essayant de grossir l’image pour mieux lire ce qui est écrit les pixels s’élargissent et ça devient flou. SVP augmenter la résolution pour qu’on puisse admirer votre chef d’œuvre. Merci – Jamila de Montréal

bou-saadi a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
kachina a dit…

J'aimerais bien participer à cette journée des retrouvailles mais je voudrais savoir d'abord qui retrouve qui. D'après ce que j'ai constaté sur Bou saada-forumActif, les bou saadis ne sont pas chauds pour se retrouver.
Quant à l'affiche, je ne peux donner mon avis parce que je ne suis pas connaisseur en matière d'art. Ce c'est que depuis que ces dernières années que je su que Picasso n'est pas un fleuve et que la peinture ce n'est pas seulement le badigennage des murs.
J'ai beau comprendre, je n'ai rien compris.

kachina d'ICI (bou-saadi)

Benaziez a dit…

Voici une initiative louable et prometteuse qui augure, si ce projet très ambitieux se concrétise, d’une relance des activités à caractère culturel et scientifique dont notre ville Bou-Saâda a bien besoin. L’idée en soi est un défi à relever et interpelle chacun de nous pour donner vie à ce merveilleux projet. Les capacités et les énergies existent certainement, faut il les rassembler pour permettre cette rencontre qui est un rêve et une épreuve à gagner. Pour ça il faut être convaincu, passionné et opiniâtre et afin d’influer un dynamisme certain, chacun de nous doit apporter sa contribution et de s’impliquer pour la réalisation de cette rencontre.
Il faut aussi savoir qu’à Alger il existe une association des amis de Bou-Saâda qui a bien démarré mais a fini par sombrer dans l’oubli. Elle a permis des rencontres ici à Alger et à Bou-Saâda.
Bravo Souad ! je suis le beau frère de ton oncle Mohamed et on est voisin…

sophie a dit…

Merci pour les commentaires de Djamila, Kachina et le dernier en date celui de Benaziez. Le plus important est de mettre la main à la pate pour réaliser des projets concrets. Je sais que c'est difficile mais je pense qu'en faisant preuve "d'obstination" on arrivera à faire quelque chose. Aidons nous les uns les autres?

kachina a dit…

Je suis très heureux de parcourir ce blog sous mon compte google.
Si je peux me permettre de vous demander où en est la journée des retrouvailles et est-ce que je pourrait faire quelque chose pour me rendre utile et en quoi consiste cette journée?
Je me tiens à votre entière disposition pour tout ce qui vous pourait vous paraitre necessaire que je fasse.

kachina

sophie a dit…

Bonjour Kachina,
Merci pour votre message et votre disponibilité

L'idée d'organiser une journée des retrouvailles regroupant les Bou saadien(e)s et les ami(e)s de la ville m'est venue en parcourant des forum où la nostalgie est presque palpable. Donc pourquoi ne pas se retrouver une fois par an à BS? Cela serait l'occasion d'organiser des activités culturelles pour donner un peu d'animation à la ville. Voilà pour l'idée. Un projet de programme se trouve sur ce blog. Il faudrait que d'autres s'emparent de cette idée pour en faire un évènement concret. Est-il possible de mettre en place 2 groupes, un à BS et un autre à Alger qui travailleraient ensemble à cela? On est déjà un groupe de volontaires (je crois savoir que vous enfaites partie) on pourrait se rencontrer pour voir comment donner corps à ce projet. Qu'en pensez vous?
Bon et agréable ramadhan

Anonyme a dit…

bonjour

Anonyme a dit…

BONJOUR sophie et les autres.
Mon reve à moi est de pouvoir construire une salle multifonctionnelle à Bousaada,avec un plan d'architecture asticieux;elle sera salle d'éxposition,salle de conférence ou de réunion,bibliothèque et biensure une Gallerie D'Art,elle regroupera jeunes artistes et professionnels:calligraphes,peintres,sculpteurs,graveurs,dessinateurs,céramistes....Digital Art et Art numérique,elle accuuiellera des artistes venus d'horizons differents et sera le carrefour d'échanges, le coin de rencontres de scientifiques et littéraires et de tous les amoureux de Bousaada.
Vous savez mon reve va plus loin ,dans cette salle multifonctionnelle je vois bien un petit coin café ou on peut lire un livre en prenant un café et pas prendre un café en lisant un livre car ça s'appellera le coin ou le café de l'ARTISTE.
C'est juste un reve oui un dream que j'ai appellé la GALLERIE DE SABA.
Pour Kchina bonjour moi je peins je fais de l'Abstrait c'est pas villain,c'est beau et c'est pas beau, j'suis amatrice.

Anonyme a dit…

Au plaisir de vous rencontrer un jour et peut etre autour d'un COUSCOUS,je rentre au pays l'été

Anonyme a dit…

Bonjour
On est le 1er Janvier 2008 des choses changent dans le monde entier et à Bous-aada rien ne change.
On parle de béton de carrelage et de faience mais ou est passé le livre et l'arbre ou sont passés nos intelectuels, le bousaadien est il devenu l'ennemi de l'arbre?
Une si belle ville dévetue de sa culture de sa belle robe verte.
J'ose dire qu'une belle ville est comme une jolie femme il lui faut sa manigfique robe verte mais sans jugeote elle n'est rien donc il faut l'instruire::(bibliothèque)j'espère qu'un jour la tempête du béton se brisera et les bousaadiens passeront à autre chose: planter des arbres et le vert triomphera.
Les arbres rendent les villes plus belles,ils nous procurent l'ombre,l'intimité,nettoient l'air en dégageant de l'oxigène humidifient et modifient les températures,empêchent l'erosion du sol et agissent comme brise-vent.
Savez vous que dans le temps des familles fraçaises à la joie de la naissance d'un enfant un arbre est planté symbole de vie de croissance, despoir et signe de remerçiment envers le Createur alors nous les musulmans comment remèrçitant DIEU.
Je pense que chacun de nous peut faire un éffort pour planter au moins un arbre,procurez vous un arbre,une biche l'amour dans le coeur,la force dans les bras et plantez plantez emmbéllissez bou-saada et moi aussi j'y partciperai,rappelez vous de l'été on arrive à peine à respirer et BOU-SAADA étouffe suffoque et moi je suffoque de collère je cherche de l'ombre je ne vois pas un seul arbre.
Alors s'il ya "journée des retrouvailles" qu'elle soit fructueuse,nous mobilliserons les bou-saadiens à passer au vert planter planter et planter
UN PROVERBE BANTOU dit"Assieds-toi au pied d'un arbre et avec le temps tu verras l'Univers défiler devant toi.
Jean Chalon a dit: Lire un livre sous un arbre on double le plaisir,on ne sait plus si on tourne les pages ou si on feuillette l'arbre.
PROVERBE BENINOIS:Celui qui a planté un arbre avant de mourir n'a pas vécu inutilement.
"Un proverbe chinois reconnait l'Homme accompli à ces 3 conditions;il doit avoir au cours de sa vie planté un arbre,écrit un livre,et donné la vie."
Je lance un appel à tous les bou-saadiens dans le monde entier faites un éffort et soyez généreux et aidant les bousaadis à embéllir leur ville notre chere BOUSAADA que j'aime comme ETIENNE l'a aimé et comme j'aime ma mère.
bonne et heureuse Année

Anonyme a dit…

Moi sur le sable de Bou-saada je dis.( c'est la vie) alors si en plus entourée d'arbres je dis;
( c'est le paradis)

sophie a dit…

Bonjour à tous les anonymes qui viennent de publier ce 1ér Janvier leurs avis sur ce blog. Bonne et heureuse année 2008 à vous, à tous les lecteurs qui ont déjà publié ainsi qu'à tous ceux qui vont le lire. Paix, bonheur et propsérité. En espérant que grâce à nos efforts communs Bou Saada redeviendra le paradis sur terre qu'elle a été et qu'un jour les arbres seront tellement nombreus qu'on ne verra plus le béton

kachina a dit…

salut tout le monde, salut les anonymes bien que j'aurais aimé vous connaître. Un message sous l'anonymat est froid. Nous sommes tous anonymes mais nous avons des pseudos qui servent de repères pour savoir qui a écrit quoi.
Toutefois je tiens à te remercier anonyme, pour t'avoir donné la peine de nous écrire ce message en espérant que qu'il ne sera pas le dernier. Pour ce qui est de Bou Saada, je préfère ne pas en parler parce que ça ne sert a rien de pleurer sur les vestiges du passé. Tant que nos décideurs politiques sont occupés par "l'agréable", ils ne nous permettraient jamais pas d'aborder "l'utile".
J'aimerais bien savoir où en est la journée des retrouvailles.
Bou-Saadis, Bou- Saadiates, reveillez vous.
quand je vois les bousaddi, je me rappelle la chanson d'Ait Mguellat:
"outtous, outtous, mazal el hal"

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Il y a une erreur sur la date de l'édification du moulin Ferréro dans le reportage sur Bou Saada (le jour d'Algérie) Voir le site www.chez.com pour avoir des détails plus précis donnés par la famile Ferréro. Pourquoi ne pas créer une fondation Ferréro et transformer ce coin paradisiaque en zone touristique?
Souâd KHODJA

Anonyme a dit…

Lire le blog en entier, pretty good